Origine des CMP : Les principales actions des aimants

Les principales actions des aimants

Publié le : 20 septembre 20164 mins de lecture

Depuis la fin du 19ème siècle, de nombreux scientifiques ont utilisé les champs électromagnétiques en vue de rendre plus rapide la guérison des tissus. C’est l’Anglais Smith qui s’essaya en premier en 1869 suivi du Français D’Arsonval en 1893. Par la suite Anthony Matijaca et Danoise Karen Marie Hansen décident d’utiliser les champs magnétiques pulsés pour traiter les affections comme l’anémie, la chorée, les convulsions ou encore l’insomnie.

Un grand changement au 20ème siècle

Vers les années 1920, George Lakhovsky un scientifique d’origine russe émigré en France développe un générateur de champs magnétiques qui avait pour rôle de régénérer les cellules endommagées pour qu’elles reprennent leur fréquence naturelle. En effet, il estimait à cette époque que chaque cellule du corps humain avait sa propre fréquence de résonnance et que celle-ci est modifiée lorsque la cellule est malade. Grâce à sa machine, la régénération se fait naturellement puisque les cellules endommagées ou détruites sont ainsi remplacées par de nouvelles qui leur sont semblables. Il s’agit en d’autres termes d’une auto-réparation du corps humain. Lakhovsky avait d’ailleurs affirmé que le corps avait le pouvoir de régénérer ses cellules, selon lui les champs magnétiques aident juste à accélérer le processus. Les études de ce scientifique ont permis entre autre de comprendre, que l’équilibre oscillatoire de la cellule est très important, puisqu’il lui permet d’avoir une bonne santé. La machine de Lakhovsky a été testée la toute première fois à l’Hôpital de la Pitié Salpetrière à Paris et a connu un franc succès.

Une technique qui était peu connue en France

En raison du lobby pharmaceutique dans les pays occidentaux, la thérapie par les champs magnétiques pulsés ne s’est pas développée en France. Elle est pourtant très connue dans les pays comme l’Allemagne ou encore la Suisse. C’est en 1980 avec l’arrivée du Professeur Dan Constantinescu que les choses évoluent avec son appareil de magnétothérapie pulsée qui donnera des résultats instantanés sur les maladies rhumatismales. Il a prouvé que les champs magnétiques pulsés agissaient sur les systèmes fonctionnels périphériques et sur les systèmes centraux de régulation, ce qui facilite le processus d’auto-guérison. C’est par la suite que plusieurs études attestant de l’efficacité de ces traitements ont été publiées en France.

Les actions des aimants

Les aimants pulsés procureraient plusieurs bienfaits sur l’organisme même s’ils reposent pour l’heure sur des hypothèses. La première action serait de stimuler la guérison des fractures qui mettent du temps à se rétablir. Par ailleurs, les aimants contribuent à soulager les symptômes de l’arthrose et de diverses autres maladies articulaires. Ils permettent même de soulager les symptômes de la sclérose en plaques et sont prescrits comme traitement à l’incontinence urinaire. Enfin, ils peuvent soulager les migraines et diminuer les acouphènes.

Plan du site